Cancers de la bouche

Bouche ouverte

Aux États-Unis seulement, les cancers buccaux tuent une personne à chaque heure, un total d'environ 8 650 par année. C'est un type de cancer qui affecte plusieurs régions de la bouche. Les cancers buccaux sont des tumeurs malignes, ce qui signifie qu'ils peuvent être mortels si non diagnostiqués et traités rapidement. Les zones de la bouche qui pourraient être affectées comprennent les lèvres, la langue, le palais, les joues, le plancher de la bouche, les sinus, la gorge et le pharynx.

Causes et facteurs de risque

Non aux cigarettes et à l'alcool

Auparavant, les gens qui avaient le plus de risque d'avoir des cancers de la bouche étaient ceux âgés de plus de 50 et qui étaient des fumeurs ou des consommateurs réguliers d'alcool. Ce groupe est toujours à haut risque, et le danger est augmenté de façon significative lorsque le tabac et l'utilisation excessive d'alcool sont combinés. Il y a un effet synergique entre les deux : les gens qui fument et qui boivent régulièrement ont 15 fois plus de risque de développer des cancers de la bouche que les autres.

VirusPour les personnes de moins de 50 ans atteintes de cancer oral, il est plus probable que la cause soit une infection virale au HPV-16. Le virus du papillome humain (VPH) est un virus transmis sexuellement qui peut causer le cancer génital et du col utérin. Il existe de nombreuses souches du virus VPH qui ont été identifiées, dont la plupart sont inoffensifs. Mais le type 16 (HPV-16) est reconnu pour être lié au cancer buccal. Une infection au virus du papillome humain est le facteur de risque le plus élevé pour les personnes de moins de 50. Il n'y a pas d'effets synergiques connus entre le HPV-16 et la consommation de tabac ou d'alcool.

Les jeunes hommes ou femmes qui utilisent le tabac à mâcher sont également à risque de cancers de la bouche. Ce type de tabac a déjà été promu comme étant sans danger. C'est vrai que ça peut réduire les cancers du poumon, mais il reste des taux élevés de cancers de la bouche, du cancer du pancréas et des maladies parodontales.

D'autres facteurs physiques causant les cancers oraux sont l'exposition au rayonnement ultraviolet, responsables des cancers de la peau et de la lèvre. Mais ce type de cancer a diminué au cours des années, probablement en raison de la prise de conscience accrue de l'effet des rayons de soleil.

L'exposition aux rayons-x est un autre facteur de risque. Les radiographies sont importantes pour diagnostiquer des maladies de la tête et la bouche. Ils sont sans danger à cause de la petite quantité de rayonnement. Mais il est important de limiter les radiographies seulement lorsque nécessaire, même si l'exposition aux rayonnements est un facteur à bas risque des cancers de la bouche.

Parfois, la cause du cancer est inconnue. Environ 25% de tous les cancers de la bouche surviennent chez des personnes qui ne fument pas et qui ne boivent pas d'alcool excessivement. Parmi ces personnes, certaines ne sont affectées par le HPV-16, et qui ne sont non plus régulièrement exposées aux radiations.

Symptômes

LeukoplasieLe danger des cancers de la bouche est qu'ils peuvent se développer sans douleur et sans symptômes, et ils peuvent passer inaperçues. Lorsqu'on les découvre, les cancers se sont probablement déjà métastasés vers une autre partie du corps, ou se sont enracinés de façon profonde. La bonne nouvelle cependant est que les dentistes et les médecins peuvent parfois détecter les premiers stades de cancers oraux simplement par le regard ou la sensation de changements de tissus dans la bouche.

Les symptômes de cancers de la bouche incluent :

  • taches blanches ou rouges, ou des ulcères qui ne guérissent pas après 14 jours;
  • excroissances ou masses sur les lèvres, dans la bouche ou sur le cou;
  • douleur ou la difficulté à avaler, de mâcher ou de parler;
  • engourdissement d'une région de la bouche;
  • douleur d'une oreille sur un côté (rare).

Ces symptômes peuvent également être liés à d'autres maladies qui ne sont pas cancéreuses. Il est important de ne pas paniquer quand on se sent quelque chose d'étrange dans la bouche et le faire vérifier par un dentiste ou un médecin.

Prévention

Défense de fumer

Même si parfois les cancers de la bouche touchent un faible pourcentage de personnes qui sont en bonne santé, il est important maintenir un bon style de vie pour en réduire les risques.

Examen dentairePour prévenir les cancers oraux :

  • arrêter complètement toute consommation de produits du tabac, que ce soit fumer ou mâcher;
  • boire de l'alcool de façon modérée;
  • visiter régulièrement son/sa dentiste, de préférence à tous les six mois, pour un examen complet de la bouche;
  • des examens plus fréquents sont recommandés pour les personnes qui ont déjà eu d'autres cancers, ou celles qui ont le système immunitaire déficient.

Traitement

RadiotherapieLe traitement du cancer de la bouche est similaire à celui des autres cancers. La chirurgie est nécessaire pour enlever la tumeur cancéreuse, et ceci est suivi par la radiothérapie avec ou sans chimiothérapie pour détruire les cellules cancéreuses restantes.

L'ablation chirurgicale de la tumeur peut parfois être invasive, compromettant le bien-être du patient. Par exemple, si une partie de la langue est enlevée, parler deviendra difficile. Si la tumeur enlevée avait envahi de nombreuses parties de la bouche et du visage, la chirurgie reconstructive peut être nécessaire pour donner un résultat esthétique et fonctionnellement acceptable au patient.

Le taux de survie des cancers de la bouche varie d'une étude à l'autre. Mais parmi les patients qui sont nouvellement diagnostiqués, environ 57% d'entre eux seront encore en vie dans 5 ans.

Références

  1. Oral Cancer Foundation (Oral Cancer Facts).
  2. Wikipédia (Cancer de la bouche).
  3. WebMD (Oral Cancer).
  4. WebMD (Top Problems in Your Mouth).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.


Problèmes bucco-dentaires

  Abcès Abfraction Abrasion Alvéolite Ankylose Anodontie Aphte (ulcère) Apnée du sommeil Articulation Attrition Bruxisme Cancer buccal Candidose Carie Décoloration dentaire Dent incluse (inclusion dentaire) Érosion Feu sauvage (herpes labial) Fluorose Gingivite Hyperdontie (dents surnuméraires) Hyperplasie gingivale Hypocalcification Hypodontie Leucoplasie Lichen plan Maladies des gencives Micrognatie (micrognatisme) Halitose Irritation des prothèses Malocclusion Mucocèle Obturation cassée Occlusion croisée Oligodontie Parodontite Péricoronarite Plaque dentaire Poche gingivale Poche parodontale Prognatie (prognatisme) Récession gingivale Résorption Rétrognatie (rétrognatisme) Sensibilité dentaire Stomatite prothétique Surplomb horizontal Surplomb vertical Tartre Torus Trismus Ulcère Xérostomie