Mini-implants ou mini-vis pour l'orthodontie

Mini-implant pour fermer un espace

Les mini-implants, aussi appelés mini-vis ou ancrages osseux temporaires (AOT), sont très petits dispositifs qui ont la forme de vis et qui sont de plus en plus utilisés durant les traitements orthodontiques. Ils deviennent populaires car ils fournissent un bon ancrage, ce qui signifie qu'ils sont fixés à l'os et ensuite reliés à une dent ou un segment de dents pour les déplacer lentement pendant le traitement.

L'ancrage est une base stable sur laquelle une force orthodontique peut être appliquée pour déplacer les dents. Idéalement l'ancrage devrait rester en place et ne pas bouger du tout. Avant que les mini-implants existent, les ancrages conventionnels étaient soit de grosses dents (comme les molaires ou les canines) ou des appareils orthodontiques (soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la bouche). Mais ces formes d'ancrage avaient des limites: une molaire peut encore se déplacer quand une grande force lui est appliquée, et un appareil est fixé à d'autres dents qui peuvent aussi se déplacer. L'ancrage conventionnel peut tout de même donner de bons résultats lorsque c'est bien géré, mais les mini-implants fournissent plus de stabilité.

Histoire

L'ostéointégration est la connexion intime d'un implant à l'os. Cette science a été perfectionnée lors des années 1970 lorsque les implants dentaires ont commencé à devenir populaires.

En 1998, les premiers mini-implants ont été utilisés dans les traitements orthodontiques. Ils avaient alors 2 mm de diamètre et ont été placées à différents endroits dans la bouche pour tester leur stabilité.

Utilisation des mini-implants

Mini-vis dans la bouche

En orthodontie, on utilise les mini-implants quand on a besoin d'un ancrage très stable pour déplacer les dents. Parmi d'autres usages les mini-implants peuvent fermer des espaces entre les dents, créer de l'espace entre les dents en déplaçant les molaires vers l'arrière, corriger une béance des dents en avant, ou aligner une seule dent.

Les mini-implants peuvent être placés au maxillaire ou à la mandibule os. Les zones de position peuvent être le palais, les espaces entre les dents, la zone au-dessous du nez ou au-dessus du menton, et l'arrière de la bouche.

Voici une animation montrant comment un groupe de dents sont déplacés à l'aide de mini-implants :

Anatomie des mini-implants

Les mini-implants mesurent environ 6 à 8 mm de long et 1,2 à 2,3 mm de diamètre. Leur forme est cylindrique ou légèrement conique. Pour les placer, ils sont soit vissés soit taraudés dans l'os.

Anatomie d'un mini-implantUn mini-implant a généralement 3 parties :

  • la tête, conçue pour y fixer de nombreux systèmes de traction (fils, bobines, élastiques ou d'autres dispositifs élastomères);
  • le col, conçu avec un angle pour permettre l'insertion dans l'os;
  • le corps, destiné à augmenter la surface de contact avec l'os pour accroitre la stabilité.

Les plus gros implants standard peuvent être utilisés pour l'orthodontie, mais ils ne seront pas ôtés après le traitement. Ils vont plutôt rester dans la bouche et avoir des couronnes ou prothèses restaurés sur eux.

Le taux moyen de succès des mini-implants est de 84%, mais la moyenne est plus favorable pour les longs mini-implants et ceux qui ont un plus gros diamètre.

Soins des mini-implants

Lorsque les mini-vis sont placées dans la bouche, il est important que le patient ne les explore pas avec un doigt ou avec la langue, car ça peut compromettre la stabilité. Il est également important de garder les mini-implants propres en les brossant légèrement après chaque repas et en s'assurant qu'aucune plaque dentaire n'y reste.

Les mini-implants ne sont pas fait pour tout le monde. Ils sont contre-indiqués chez les personnes qui fument, ou les patients qui sont métaboliquement compromises en raison de certaines maladies ou certains médicaments car l'ostéointégration pourrait ne pas être fonctionner.

Références

  1. Kamlesh S, Deepak K,1 Raj K J, Amol B. (Temporary anchorage devices – Mini-implants)Natl J Maxillofac Surg. 2010 Jan-Jun; 1(1): 30–34.
  2. Moresca R. (Class I malocclusion with severe double rotrusion treated with first premolars extraction)Dental Press J. Orthod. 2014 May/Jun; 19 (3).
  3. Evidence-Based Dentistry (Mini-screws success rates sufficient for orthodontic treatment).
  4. British Orthodontic Society (Orthodontic mini-implants (TADs)).
  5. Dentsply (Mini Implants TAD's).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.

Traitements dentaires

  Apectomie Anesthésie Arc labial Blanchiment Blanchiment interne Broches Cap (couronne) Chirurgie buccale Chirurgie orthognathique Coiffage direct Coiffage indirect Couronne Crochet Curetage Dents de sagesse Dentier et partiel Dépistage de caries par laser Élévation sinusale Examen Extraction Facette Frénectomie Gingivectomie Gingivoplastie Greffe Headgear Implant Incrustation Inlay Masque facial Mini-implant Nettoyage Onlay Orthodontie Pivot Plaque occlusale Plombage Pont Pontique Pont papillon Pont en porte-à-faux Protecteur buccal Prothèse immédiate Prothèse partielle amovible Pulpectomie Pulpotomie Radiographies dentaires Restauration indirecte Retraitement endodontique Scellant Traitement de canal Traitement palliatif Traitement des gencives