Radiographies dentaires

Radiographies dentaires

Les radiographies dentaires sont des images qui aident à repérer les problèmes, lorsque présents, que les yeux ne peuvent pas détecter. Les dentistes utilisent les rayons X pour chercher s'il y a des caries dentaires, de la perte d'os en cas de maladie des gencives, des infections chroniques, des masses bénignes ou malignes dans les mâchoires, ou des structures dentaires cachées telles que les dents de sagesse.

Les radiographies dentaires sont un outil essentiel pour compléter un examen bucco-dentaire car le dépistage visuel seul ne permet pas de localiser et de diagnostiquer les troubles cachés. Les rayons X permettent donc de détecter des lésions dans la bouche d'une personne avant que celles-ci ne deviennent des problèmes majeurs.

Comment fonctionnent les rayons X

Les dents et leurs tissus environnants sont faits de différentes substances, chacune ayant une densité anatomique différente. Lorsqu'une région de la bouche est soumise à une radiographie, les rayons X entrent dans ces structures à différents niveaux, en fonction des densités.

Rayon X dentaire

Les structures dentaires (émail et dentine) ainsi que l'os, apparaissent plus blanches, à différents niveaux, parce que moins de rayons X les pénètrent. Les infections buccales, les caries dentaires et certaines structures normales telles que la pulpe ou le ligament parodontal, semblent plus foncées sur une radiographie parce que ces matériaux moins denses sont plus pénétrés par la radiation.

Les matériaux dentaires tels que les obturations (plombages), les couronnes ou les traitements de canal peuvent avoir des densités différentes selon le matériau et leurs aspects sont donc variables.

Types de radiographies dentaires

Il existe plusieurs sortes de radiographies qui peuvent aider le ou la dentiste à compléter un examen bucco-dentaire. Chaque type de radiographie a un but dans l'analyse d'une zone précise de la bouche ou les structures environnantes. Une radiographie peut être intra-orale, si le film ou le capteur est placé à l'intérieur de la bouche, ou extra-orale si c'est placé à l'extérieur.

Types de radiographies dentaires

Les radiographies périapicales montrent la dent entière (ou groupe de dents), y compris sa racine. Ces rayons X sont utilisés pour analyser les structures sous la gencive, y compris l'os et le bout de la racine (apex). Ces radiographies peuvent détecter la maladie parodontale, une infection d'une dent qui pourrait avoir besoin de traitement de canal. Elles peuvent aussi révéler des dents incluses, ainsi que des abcès, des kystes, et rarement des tumeurs.

Les radiographies interproximales (ou bitewings) sont utilisées pour les dents postérieures (prémolaires et molaires). Sur une seule image on peut voir les dents supérieures et inférieures, mais les couronnes naturelles seulement. Ces rayons X sont utiles pour détecter les caries entre les dents, ou les caries qui commencent sous les anciennes restaurations (plombages ou couronnes). Parfois, ce type de radiographies permet aussi de détecter la perte d'os et la maladie parodontale.

Les radiographies occlusales montrent un groupe de dents alignées sur le palais ou le plancher de la bouche. Elles sont utilisées pour détecter des pathologies telles que les dents incluses, les dents surnuméraires (supplémentaires), les abcès, les kystes, les fentes, et même des corps étrangers.

Les radiographies panoramiques (ou panorex) sont prises à l'extérieur de la bouche. Elles montrent une vue d'ensemble de toutes les dents, les mâchoires, les articulations, ainsi que les sinus. Ce type de radiographie peut détecter la maladie parodontale, les dents incluses, des infections, des fractures de mâchoires, des kystes et des tumeurs.

Les radiographies céphalométriques sont surtout utilisées en orthodontie. Ce sont des images extra-orales du crâne entier. Leur étude détermine la relation entre les dents et les mâchoires afin de planifier le traitement orthodontique.

La tomodensitométrie à faisceau conique (CBCT) est un type de radiographie qui crée des images tridimensionnelles d'une certaine zone de la bouche. Ces images fournissent des dimensions très précises, et peuvent être utilisées lors de la planification du placement d'implants dentaires, ou une procédure difficile de traitement de canal.

Film et numérique

A l'origine, les radiographies étaient imprimées sur film. Cette technologie existait à des fins médicales depuis le 19e siècle. En dentisterie, on plaçait un film a été à l'intérieur de la bouche ou à l'extérieur, et la structure qui avait besoin d'une radiographie était entre le film et la source de rayons X. On développait ensuite le film en le plaçant dans des solutions chimiques pour que l'image apparaisse.

Radiographie numérique

Lors des années 90, la photographie, ainsi que l'imagerie par rayons X, ont tous pris un virage vers la technologie numérique. Aujourd'hui plusieurs dentistes ont acquis la radiographie numérique dans leurs cliniques. Le concept est semblable, sauf que le film est remplacé par une plaque ou un capteur qui est relié à l'ordinateur. L'image apparait sur l'écran et peut être enregistrée.

Les radiographies numériques ont de nombreux avantages :

  • moins de radiation est nécessaire (environ 70%) pour produire la même image de qualité que la radiographie de film;
  • l'image numérique est immédiatement traitée et peut être visualisée sur l'ordinateur;
  • l'image peut être améliorée sur un écran d'ordinateur, donnant au dentiste plus d'informations;
  • ça respecte plus l'environnement car il n'est pas nécessaire d'utiliser des produits chimiques pour traiter le film;
  • l'image est stockée et peut être facilement transférée à d'autres dentistes au besoin.

Fréquence des radiographies dentaires

Lorsqu'on décide de la fréquence des radiographies, il faut tenir compte du risque de caries d'un/une patient(e). Une personne qui présente un risque élevé de carie dentaire est recommandée de prendre des radiographies dentaires de façon plus fréquentes qu'une personne à faible risque. De plus, il faut considérer que les dents des enfants peuvent habituellement obtenir des caries plus rapidement que celles des adultes.

Par conséquent, pour les enfants qui présentent un risque élevé de caries, il est recommandé d'avoir des radiographies intra-orales à tous les 6 à 12 mois. Mais si elles sont à faible risque, les rayons X devraient être prises à tous les 1 à 2 ans.

Pour les adultes à haut risque, les radiographies intra-orales doivent être prises tous les 6 mois à 1½ an. Si elles sont à faible risque, des rayons X à tous les 2 à 3 ans devrait être suffisants.

Les panorex sont recommandées tous les 3 à 5 ans. Bien sûr, il n'y a pas de règle précise pour la fréquence, et ces recommandations peuvent être modifiées dépendant des situations. C'est quelque chose qui peut être discuté avec son ou sa dentiste.

Grossesse

Est-ce que les radiographies dentaires sont sécuritaires lors d'une grossesse? Pendant longtemps, on essayait d'éviter les rayons X chez les femmes qui étaient enceintes afin de ne pas causer d'effets nocifs chez le bébé en développement. Mais la recherche montre qu'avec les radiographies dentaires, il n'y a pratiquement aucune exposition de rayonnement à n'importe quelle partie du corps sauf la bouche.

Grossesse

Comme l'a signalé l'American College of Radiology, aucune radiographie de diagnostic de n'importe quelle partie du corps n'a une dose de radiation suffisamment importante pour causer des effets indésirables sur un embryon ou un fœtus en développement.

La majorité des dentistes préfèrent retarder les radiographies de routine jusqu'à ce que la mère enceinte ait accouché. Ils essaient également d'éviter de prendre des radiographies pendant le premier trimestre de la grossesse.

Mais s'il y a un problème dentaire, la prise d'une ou de deux radiographies de la dent concernée n'est pas un risque du tout. Quand il y a un problème dentaire, ne pas prendre de radiographie peut nuire à la santé de la mère beaucoup plus que ça peut nuire au bébé, et une mère en santé signifie aussi un bébé en santé.

Radiation et sécurité

X-ray security

La quantité de radiation provenant des radiographies dentaires est extrêmement faible par rapport aux expositions normales de la vie de tous les jours. Les dentistes sont quand même prudents lorsqu'ils ou elles choisissent de prendre des radiographies pour ne pas exposer les patients inutilement aux radiations. Les radiographies numériques ont un grand avantage puisque que la technologie permet de réduire la quantité de radiation tout en obtenant de bonnes images à analyser.

Références

  1. Wikipedia (Dental radiography).
  2. WebMD (Dental X-Rays).
  3. BabyCenter (Is it safe to get an X-ray while I'm pregnant?).
  4. HealthxWellness (The Importance of Dental Care During Pregnancy).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.


Traitements dentaires

  Apectomie Anesthésie Arc labial Blanchiment Blanchiment interne Broches Cap (couronne) Chirurgie buccale Chirurgie orthognathique Coiffage direct Coiffage indirect Couronne Crochet Curetage Dents de sagesse Dentier et partiel Dépistage de caries par laser Élévation sinusale Examen Extraction Facette Frénectomie Gingivectomie Gingivoplastie Greffe Headgear Implant Incrustation Inlay Masque facial Mini-implant Nettoyage Onlay Orthodontie Pivot Plaque occlusale Plombage Pont Pontique Pont papillon Pont en porte-à-faux Protecteur buccal Prothèse immédiate Prothèse partielle amovible Pulpectomie Pulpotomie Radiographies dentaires Restauration indirecte Retraitement endodontique Scellant Traitement de canal Traitement palliatif Traitement des gencives